Archive dans septembre 2018

Rentrée politique: la saison démarre fort.

rentrée politique

En cette fin septembre, les partis politiques parachevaient leur rentrée. Les traditionnelles “universités d’été” ont permis de définir ou de redéfinir les trajectoires, les objectifs de cette nouvelle année sans perdre de vue les élections européennes à l’horizon 2019. Si tant est qu’ils soient clairs…! 2017 – 2018 fut une saison marquante en terme de rebondissements en tous genres. Après des présidentielles plutôt laborieuses; divisions, querelles et trahisons ont rythmé la vie de certains partis. Montée fulgurante sur le devant de la scène politique ou, au contraire, dégringolade vitesse grand V. Du pain béni pour les médias.

Les mois à venir s’annoncent encore mouvementés. A l’heure où la France semble s’embourber dans une crise de la démocratie, voyant son paysage politique sombrer dans la fiction, Les Décrytages vous propose de faire le point.

Lire la suite

Phantom Thread, le film de l’adieu

Phantom Thread

La fameuse tournée de l’adieu, ou encore l’annonce de sa retraite pour susciter l’intérêt du public afin de mieux revenir quelques années plus tard. Une idée très ancienne du show-business. C’est Frank Sinatra qui l’avait inaugurée en 1971: «Je suis fatigué, j’ai envie de me la couler douce et de faire des progrès au golf». Avant de déclarer deux ans plus tard: «Je ne suis pas si doué que ça au golf, en fait. Mon handicap plafonne à 17, c’est intolérable. Autant chanter !» Ce mois-ci, à l’occasion de la sortie en DVD du film Phantom Thread réalisé par l’inclassable Paul-Thomas Anderson, l’occasion vous est donnée de voir la dernière performance de ce qui est peut-être le plus grand acteur de l’histoire du cinéma. Son nom; Daniel Day-Lewis. Ses réalisateurs: Martin Scorsese, Steven Spielberg, Michael Mann. Sa méthode; se dévouer à ses personnages comme peut-être jamais aucun acteur ne l’avait fait avant lui. Sa particularité; avoir tourné seulement sept films en vingt ans. Son record; avoir remporté trois fois l’Oscar du meilleur acteur. S’il n’a pas la notoriété d’un Leonardo Dicaprio ou d’un Brad Pitt, son influence sur ses pairs et sur son métier dépasse ce que vous pouvez imaginer. Alors qui est-il vraiment ? Phantom Thread entrera-t-il dans l’histoire comme son dernier film et surtout est-il vraiment le meilleur de tous ? Décryptages.

Lire la suite

Skansen : Revivre l’Histoire de la Suède

Skansen

Stockholm est l’une des métropoles les plus atypiques qui soient en Europe. En effet, la capitale suédoise ne comporte pas moins de quatorze îles desquelles émane, pour chacune d’entre elles, une atmosphère particulière.

Si l’on prend le ferry de la ville, et que l’on se laisse porter jusqu’à l’île de Djurgården, il est un site qui attire l’attention par l’unicité de son contenu. Ce parc gigantesque, dissimulé des touristes du Vasa Museum et du Gröna Lund par de larges buissons, porte le doux nom de Skansen. Celui-ci est un musée en plein air dont le but ethnologique est de montrer les coutumes venues de toute la Suède.

Lire la suite

Clap de fin pour Robert Redford

Redford

81 ans, 61 de carrière, des dizaines de films, un Oscar et une phrase pour en finir avec une véritable légende du septième art: «Il ne faut jamais dire jamais, mais je suis arrivé à la conclusion que jouer la comédie, c’est fini pour moi.» a dit l’acteur au magazine Entertainement Weekly à l’occasion de la sortie de «The Old man and the Gun» de David Lowery. Il y tiendra le rôle de Forrest Tucker, un braqueur évadé dix-huit fois de prison mais qui à soixante-dix-huit ans peine à renoncer à sa passion. Un personnage au crépuscule de sa carrière, et donc peu éloigné du véritable Robert Redford qui a décidé d’en finir avec ce métier avec lequel il a toujours eu un rapport compliqué. L’occasion pour nous de revenir sur une édifiante carrière, celle du sex-symbol de toute une génération, le grand Redford.

Lire la suite