Culture Dans l'actu !

Skansen : Revivre l’Histoire de la Suède

Skansen
Temps de lecture estimé : 3 min

Stockholm est l’une des métropoles les plus atypiques qui soient en Europe. En effet, la capitale suédoise ne comporte pas moins de quatorze îles desquelles émane, pour chacune d’entre elles, une atmosphère particulière.

Si l’on prend le ferry de la ville, et que l’on se laisse porter jusqu’à l’île de Djurgården, il est un site qui attire l’attention par l’unicité de son contenu. Ce parc gigantesque, dissimulé des touristes du Vasa Museum et du Gröna Lund par de larges buissons, porte le doux nom de Skansen. Celui-ci est un musée en plein air dont le but ethnologique est de montrer les coutumes venues de toute la Suède.


Un cocon de traditions

Le musée fut créé en 1891 à l’initiative d’Artur Hazelius –fondateur du Nordiska Museet- avec un souci de préservation culturelle face à l’émergence de l’industrialisation mais également d’apprentissage. Il s’agissait, pour l’anthropologue, de transmettre au mieux le mode de vie suédois et ce, au cours de toute l’histoire que traversa son pays. On retrouve ainsi dans ce parc d’anciennes maisons vikings, une église en bois du dix-huitième siècle, des habitations estivales pour les ouvriers de la première moitié du vingtième siècle ainsi qu’une habitation sámi traditionnelle. Dans chacun de ces bâtiments rapportés pièce par pièce depuis une quelconque région du pays, on en apprend autant sur la vie des artisans à travers de longues leçons historiques donnés par les commerçants eux-mêmes, que sur la vie de l’aristocratie à travers une visite théâtralisée d’un manoir du dix-septième siècle.

Plus que la découverte de la culture, celle de la nature

Comme dans nombre de pays scandinaves, la Suède possède l’allemansrätt, soit le droit de tout un chacun de profiter de la nature avec pour seules limites de ne pas perturber la biodiversité et la tranquillité de la faune et de la flore qui composent les lieux visités. A Skansen, on retrouve cette sincère et respectueuse connexion à la nature à travers la présence d’un riche parc zoologique qui attire, dans sa majorité, les plus jeunes des visiteurs. Après qu’une biche vous ait furtivement barré la route -et offert simultanément un réel moment de grâce-, on peut trouver parmi les différents animaux exposés, des élans et des rennes qui évoluent paisiblement dans un environnement quasiment dépourvu de barrières.

Apprendre de l’Histoire

Face à la modernité de la mentalité du pays, il est intéressant d’écouter les réflexions des « habitants » de Skansen qui expliquent leur histoire en la liant adroitement au présent. La massive immigration suédoise vers les Etats-Unis est alors comparée aux actuels réfugiés économiques qui sont accueillis en Suède et la présence presque ostentatoire de la carte de la Palestine dans la salle de classe de l’école communale rappelle habilement le fait que la Suède soit l’unique pays européen à reconnaître aujourd’hui l’Etat de Palestine.

Skansen
Maison d’été pour ouvriers (années 1940)

 

Skansen
Cuisine du manoir Skogaholm (17ème siècle)

 

Skansen
Ecole publique (début 20ème siècle) A l’arrière-plan, les portraits de tous les souverains de Suède depuis Gustav 1er Vasa